Les signaux de synchronisation

Signal C-Sync Synchronisation RGBS RGsB YPbPr S-Video Composite

Les signaux de synchronisation sont un élément essentiel pour afficher correctement une image sur votre écran, sans ça elle sera déformée ou absente. Il existe plusieurs types de synchronisation dans le monde, la plus connue est le Sync on composite souvent utilisée par les consoles de jeu et équipements vidéo destinés aux particuliers, alors que les équipements professionnels utilisent plutôt le C-Sync et la synchronisation HV.

La synchronisation est un signal électrique sous la forme d’une impulsion répétée indiquant au balayage un changement de ligne. Le signal de synchronisation peut être analogique ou numérique selon la technologie employée. Pour synchroniser complètement une image, il faut deux signaux de synchronisation, un pour la synchronisation horizontale, et un pour la verticale. Mais il existe néanmoins des moyens de combiner ces signaux.

HV

RGBHVLe signal de synchronisation de type “HV” utilise deux câbles pour transmettre les informations de synchronisation (horizontale et verticale) pour afficher une image. Cette méthode de synchronisation est utilisée par une variante du RGB, le RGBHV. Ce signal est très utilisé dans le monde de l’arcade pour avoir une meilleure qualitée d’image et un taux de rafraîchissement sans faille. Aucune console utilise nativement le RGBHV mais plutôt sa variante VGA.

Le VGA est une déclinaison du RGBHV mais à une fréquence plus élevée, ce qui permet d’atteindre des définitions beaucoup plus élevées (voir article sur les définitions), ce signal est devenu une norme dans les années 90 dans le monde de l’informatique, même si à partir de la fin des année 90 le VGA s’installe aussi dans les bornes d’arcade. La dreamcast est la seule console qui possède une prise VGA nativement, étant donné que son architecture et la même que sa consoeur arcade la Naomi.

Même si le signal RGBHV et VGA utilise la même méthode de séparation de synchronisation horizontale et verticale, le RGBHV utilise une fréquence 15 KHz tandis que le VGA est en 31 KHz. Ils ne sont donc pas compatibles !

C-Sync

RGBSLe C-Sync (raccourcie de Composite Sync) nommé aussi “Raw-Sync” ou ”Pure Sync” est une méthode utilisée pour avoir un signal de synchronisation d'excellente qualité, tout en réduisant le nombre de câbles utilisés. Pour ce faire, le C-Sync est toujours séparé des autres flux avec son propre connecteur, ce qui permet d’avoir une image sans parasitage. Cependant, les deux informations de synchronisation, horizontale et verticale, sont ici fusionnées afin de n’utiliser qu’un seul câble pour les deux. Il est possible de transformer du du C-Sync en HV avec un circuit à base de puce LM1881 et ou inversement.

A cause d’un voltage élevé tous les écrans ne sont pas compatibles avec cette méthode de synchronisation. Pour pouvoir en profiter il faut utiliser une résistance afin d’abaisser le voltage pour garder la compatibilité avec les télévisions destinées au marché public.

Certaines consoles compatible RGB proposent nativement du C-sync (ex: megadrive, saturn, super nintendo (NTSC), etc…).

Sync on Composite

CompositeCette méthode de synchronisation est principalement la plus répandue sur nos consoles et équipements vidéo. La plupart des consoles de jeu utilisant le signal vidéo RGBS utilisent ce type de synchronisation (sauf certaines qui utilisent le C-Sync, ou quelques unes proposant les deux signaux). Cette technique consiste à utiliser la synchronisation d’un signal vidéo composite pour fournir la synchronisation au signal RGB. L’avantage du Sync on Composite est qu’elle permet de rester compatible même si la télévision ne comprend pas le signal RGB (le signal composite vidéo est alors utilisé à la place du RGB). L'inconvénient du Sync on composite est que le signal de synchronisation peut être perturbé par la transmission dans le même câble du reste du signal composite, ce qui peut provoquer des altérations d’image (des barres verticales, appelées jailbars, ou un effet damier, appelé checkerboard, selon les consoles).

Checkerboard sur SNESJailbars sur Megadrive

Certains équipements, principalement professionnels, ne supportent pas cette méthode de synchronisation et il faut passer par un montage à base de puce LM1881 qui permet de séparer le signal de synchronisation des autres informations (un montage à base de LM1881 est assez connu sous le nom de Sync Strike). Malheureusement cette méthode ne permet pas d’avoir la même qualité qu’un signal de synchronisation en C-Sync qui serait généré directement par la source vidéo.

Sync on luma

YPbPrLe signal de synchronisation de type “Sync on Luma” est utilisé avec le signal S-Video et YPbPr. Cette méthode permet d’avoir le signal de synchronisation couplé avec la composante Luma, ce qui permet d’avoir une meilleure qualité visuelle contrairement au Sync on Composite.

S-VideoIl est avantageux d’utiliser cette synchronisation sur certaines consoles qui proposent du S-Vidéo mais pas de C-Sync, comme par exemple la Super Nintendo PAL, l’utilisation du Sync on Luma permettant d’éviter l’effet de damier (checkerboard) provoqué par des interférences causées par le signal de couleur composite.

Rendu parfait sans CheckerboardRendu parfait sans Checkerboard

Sync on green

RGsBLe sync on green est une méthode de synchronisation utilisée par une minorités de consoles avec leur signal RGB, appelé alors RGsB, où la synchronisation est couplée avec la composante verte. L’avantage de cette technique est qu’elle n’utilise que 3 câbles au total pour procurer une image sans défaut et permettre d’atteindre du 480p maximum sur des téléviseurs compatibles.

Certaines consoles de salon permettent d’utiliser le Sync on green comme par exemple la PlayStation 2, après il suffit de trouver les jeux proposant du progressif pour en profiter (malheureusement en Europe, il en existe beaucoup moins qu’aux États-Unis).

En résumé

  • Le signal vidéo RGBS utilise soit du Sync on composite ou du C-Sync
  • Le signal vidéo RGsB utilise du Sync on Green
  • Le signal vidéo S-Video et YPbPr utilise du Sync on Luma
  • Le signal vidéo RGBHV utilise deux signaux de synchronisation séparés.
  • Privilégier le C-Sync pour votre Signal RGB(S) pour la meilleure qualité possible.
  • Il est possible de nettoyer un signal composite pour en faire un signal C-Sync pur.

Article précédent Article suivant